Gestion de la fatigue : les conseils d’une ostéopathe !

//Gestion de la fatigue : les conseils d’une ostéopathe !

Gestion de la fatigue : les conseils d’une ostéopathe !

Partie 4

La fatigue est un état physique où les performances physiques et psychiques sont diminuées.
Cet état se produit lors d’une suite de contraintes physiques, physiologiques ou psychologiques comme une longue journée de travail de bureau, une « charrette » où l’on passe 2 jours à travailler sans presque dormir ou manger et en ingurgitant beaucoup de caféine ou l’attente de résultats d’examens.
La mise au repos permet de regagner immédiatement les performances habituelles. Au niveau mental, la fatigue se caractérise par une difficulté à être attentif et concentré sur les taches à faire, même les plus simples.
Dans notre quotidien actuel, via l’accélération de nos rythmes de vies, les sollicitations non-stop de mails, messages, publicités, écrans, etc…, on retrouve une fatigue importante chez beaucoup de personnes.

Comment faire dans nos quotidiens pour être moins fatigués ?

La réponse est simple : prendre du temps pour se reposer !

Mais…plus facile à dire qu’à faire !
Car oui, dans nos quotidiens, lorsqu’on s’assied sans rien faire, il peut être difficile de se reposer.
Le mental peut tourner à plein régime : « Il faut que je fasse ça, et demain je ne dois pas oublier ça, et est ce qu’on a payé cette facture ? Etc », ou bien il arrive que l’on s’ennuie instantanément, ou que l’on est l’impression de perdre du temps…et du coup qu’on se relève pour se remettre aux taches qui nous attendent !

Heureusement il existe des trucs et astuces pour arriver à décrocher de nos obligations et prendre du temps pour soi afin de se reposer.

  • Noter dans son agenda un rendez-vous avec soi-même (par exemple, pour un massage, afin de reconnecter avec son corps) 1 fois tous les 2 mois, et surtout ne PAS l’annuler !
  • Pratiquer une activité physique modérée (qui permet de se vider la tête en s’y immergeant à fond, de garder une musculature suffisante épargnant bien des douleurs, et… de s’amuser!)
  • Sortir de chez soi au moins 1 fois par jour 30 minutes et si possible 1 fois par semaine plus longtemps, par exemple pour une balade en forêt, dans un parc, le long de la plage…
  • Changer sa routine : changer de trajet pour aller travailler, changer de mode de transport (voiture, bus, vélo, trottinette, à pieds, tout est possible!), changer son porte-clé, peu importe ce que vous changez, tant que cela vous permet de sortir de la routine et de redécouvrir le plaisir de vivre chaque geste, chaque instant plutôt que d’être en mode automatique…

Rien de mieux pour se s’aérer la tête !

  • Vérifier que votre matelas, sommier et oreiller sont adaptés à vos besoins. Une literie bien choisie permet des nuits plus réparatrices !
  • Vérifier que votre position de conduite est adaptée (bien centré, bras semi-fléchis, jambes semi-fléchies), une mauvaise position en voiture crée des tensions musculaires qui augmenteront votre fatigue
  • Vous réserver des moments au calme, sans bruit, tous les jours. Le bruit est épuisant pour nos organismes, il est important d’avoir mêmes que quelques minutes au calme !
  • N’hésitez pas à faire une sieste : 20 minutes est souvent recommandé pour une récupération d’énergies et pouvoir continuer sa journée sans mettre en péril la nuit suivante par trop de sommeil
  • Une séance d’ostéopathie…et oui ! Si vous avez des tensions dans votre corps, cela demande à votre organisme une énergie supplémentaire pour fonctionner ce qui le fatigue encore plus
  • Vous amuser ! En effet, s’amuser permet d’être entièrement concentré sur autre chose que les soucis, les taches à faire et donc permet de déconnecter. Votre mental peut ainsi se reposer pendant que vous vous amusez et être plus disponible et efficace lorsque vous reprendrez vos activités !

Se détendre, se relaxer, se changer les idées voilà la vraie clé pour se reposer.
Ça, et évidemment un sommeil réparateur, une alimentation variée et un peu d’exercice physique !

Même si sur le moment vous pouvez avoir l’impression de « perdre votre temps », n ‘oubliez pas que prendre soin de son mental et de son corps permet de les garder en bonne forme !
Lorsqu’on l’oublie, des problématiques peuvent apparaître et vous faire réellement perdre du temps.
Typiquement un lumbago vous fera perdre entre 3 jours et 3 semaines alors qu’avec un peu de temps en amont le lumbago aurait pu être éviter !

Marie Marquet, Ostéopathe D.O.

 

Sources : « On est foutu, on pense trop ! » Serge Marquis.

By |2018-09-14T09:12:59+00:00septembre 14th, 2018|OSTEOPATHIE|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment