Pour votre santé faites vos jus de fruits et légumes frais…partie 2 !

//Pour votre santé faites vos jus de fruits et légumes frais…partie 2 !

Pour votre santé faites vos jus de fruits et légumes frais…partie 2 !

Pour votre santé faites vos jus de fruits et légumes frais…

En été comme en hiver,

buvez « FRAIS et VIVANT» !

Cocktails de jus de fruits et de légumes frais, milk-shakes de laits végétaux, sorbets ou smoothies…

Tout est bon et en toutes saisons !

Avec un extracteur de jus, vous pouvez confectionner des boissons pleines de vitamines, minéraux et d’énergie à la fois saines, vivantes et délicieuses, à base de fruits, de légumes, de plantes et de laits végétaux…

Il existe bien sûr de nombreux jus de fruits tout préparés dans le commerce, mais, mis à part des produits comme le jus de noix de coco ou le jus de canne, rien ne vaut de faire ses jus de fruits et légumes frais soi-même pour bénéficier de leur fraîcheur et de tous les nutriments.

De plus, les fruits et légumes sont autant de phytothérapiques aux vertus parfois surprenantes et certains mélanges peuvent aider à stimuler ou calmer votre organisme.

Par exemple un mélange à base de jus de tomate, d’artichaut, de fenouil et de laitue apaisera, le soir, après une rude journée, pour une bonne digestion et un meilleur endormissement.

À moins que vous préfèreriez vous revitaliser, avec un cocktail fait de jus d’orange, carotte et gingembre ; un délice !

Les enzymes digestives :

Il existe plusieurs formes d’enzymes digestives. Chacune joue un rôle important dans le processus de digestion.

Les enzymes ont pour mission d’accélérer (catalyser) des millions de fois les réactions chimiques dans les organismes vivants et donc participent à la digestion des aliments.

Elles remplissent des fonctions importantes avec certains substrats, selon le principe de la clé et de la serrure, des fonctions qu’aucune autre substance nutritive ne peut remplir. Les enzymes digestives dans les sucs digestifs, par exemple, divisent les substances nutritives, si bien qu’elles peuvent être résorbées et transformées. Les enzymes transforment les aliments dans le tissu corporel, autrement dit, elles sont nécessaires à la digestion et à l’absorption de nourriture.

Il existe un grand nombre d’enzymes spécifiques qui jouent un rôle important dans les processus physiologiques (digestion, conduction nerveuse, synthèse d’hormones, etc.).

Synthétisées par le système digestif, elles ont pour rôle de rendre des molécules complexes en molécules simples, facilement assimilables par l’organisme. Pour cela, elles clivent des liaisons chimiques spécifiques, chaque enzyme possédant son propre substrat.

Elles sont principalement de trois types :

  • protéolytiques (qui clivent les protéines) ;
  • glucolytiques (qui clivent les glucides) ;
  • lipolytiques (qui clivent les lipides).

Enzymes digestives de la salive digèrent l’amidon, et le clivent en maltose et dextrine (la lipase linguale est également retrouvée chez les nourrissons où elle aide à digérer les lipides du lait maternel).

Enzymes digestives de l’estomac clivent les protéines en peptides en coupant les liaisons peptidiques impliquant des acides aminés aromatiques (tryptophane, phénylalanine, tyrosine).

Enzymes digestives intestinales :

L’amylase pancréatique clive l’amidon des végétaux en maltose.

La maltase sécrétée par les cellules muqueuses hydrolyse le maltose en glucose dans la bordure en brosse, à la surface des cellules épithéliales couvrant l’intestin.

Les sucrases, lactase, isomaltase, agissent respectivement sur le sucrose, le lactose, le maltose et l’isomaltose.

La trypsine, la chimotrypsine, et la carboxypeptidase clivent des liaisons peptidiques.

La lipase pancréatique clive les triglycérides en glycérol et acides gras.

L’importance des enzymes sur les bienfaits des jus à l’extracteur :

Les enzymes sont extrêmement sensibles à la chaleur. Dès 40 à 70°C, elles sont détruites de façon irréversible. Une grande partie de notre nourriture d’aujourd’hui est toutefois chauffée à haute température. La plupart du temps, on utilise 100 à 250°C, en cuisant à l’eau, au four ou en grillant. Les enzymes font défaut dans la nourriture chauffée.

C’est donc pour cette raison qu’il est intéressant de consommer des jus à l’extracteur, pour avoir suffisamment d’enzymes vivantes pour des aliments crus, non chauffés ; afin que les fonctions les plus importantes du corps (la digestion et le métabolisme) continuent à fonctionner.

Du jus frais à partir de fruits et légumes crus est la meilleure source d’enzymes. Préparez des jus riches en enzymes à température ambiante normale et buvez-les immédiatement, car : les enzymes ont un optimum d’effet déterminé qui se situe entre 20 et 40°C. A une température inférieure, les enzymes sont inactifs, à plus de 40°C, la structure de leurs protéines est endommagée de façon irréversible.

Comment profiter des qualités nutritives d’un jus de fruits frais ?

Le mode d’extraction d’un jus peut particulièrement influencer sa quantité en vitamines, antioxydants, minéraux et enzymes. Il est aussi bon de rappeler qu’un bon extracteur de jus extrait le jus des fruits en tournant à une vitesse lente pour éviter les échauffements. Ainsi, il préserve le jus de la dégradation de ses nutriments due à une élévation de la température. L’oxydation des nutriments des fruits et légumes est alors minime comparé à l’utilisation d’une centrifugeuse.

Mais outre l’aspect vitaminique ou minéral, il y a un autre aspect à prendre en compte pour déterminer les qualités nutritives d’un jus de fruits.

Il s’agit de sa contenance en fibres, car les fibres alimentaires sont essentielles à notre organisme pour de nombreux rôles tels que :

  • L’entretien de la flore bactérienne intestinale ;
  • La régulation de la glycémie et du taux de cholestérol sanguin ;
  • Le transit intestinal.

D’ailleurs, selon l’étude Nutrinet-santé lancé en 2009, seulement 22 % des français et 12 % des françaises atteindraient les recommandations journalières en fibres de 25 gr. Un manque de fibres peut pourtant être à l’origine de troubles intestinaux, de fatigue chronique, de surpoids, de cholestérol et/ou de diabète.

Mais avec l’extracteur de jus, il n’y a plus de fibre et c’est le but cherché ; car avec le jus à l’extracteur, nous souhaitons nourrir les cellules du corps et non juste travailler sur le ventre.

Boire des jus de fruits et légumes frais apporte une incroyable source de bons nutriments essentiels à l’organisme, sans digestion, en laissant l’appareil digestif au repos, donc se détoxifier ou se régénérer à sa convenance…

Le jus de grenade

Excellent antioxydant, il stimule le foie et la rate, il renforce la qualité et la quantité du sang, permettant de mieux nourrir nos cellules.

On obtient le jus de grenadine en mettant les graines rouges dans l’extracteur de jus.

Le jus de pomme

Doux, grand détoxifiant, sans perturber l’acidité de l’estomac, il nettoie des toxines et aides contre l’indigestion.

Le jus d’épinard

C’est le remède de choix contre la constipation avec inflammation et brûlures gastriques ; il aide aussi contre l’anémie.

Citronnade au gingembre

Vous passez 3 citrons avec 3 cm de gingembre frais à l’extracteur de jus.

Vous ajoutez 3 cuillères à soupe de miel, 1 litre d’eau et conserver au réfrigérateur pendant 1 heure.

Vous servez très frais dans des verres décorés d’une feuille de menthe.

Pomme, miel et noix

1 pomme

1 cuillère à soupe de poudre de noix ou des noix entières décortiquées

1 cuillère à soupe de miel liquide

2 dl d’eau

Vous pelez les pommes, (si elles sont BIO, vous laissez la pelure).

Vous les passez à l’extracteur de jus, puis vous ajoutez les noix, le miel et l’eau.

Vous mélangez et servez dans un verre à orangeade ou à long drink.

Jus d’agrumes aux fruits rouges

Vous passez à l’extracteur cent cinquante grammes de fraises et autant de framboises avec 250 gr d’orange et autant de pamplemousse.

Vous ajoutez 50 grammes de sirop d’érable ou de sirop de canne à sucre. Vous filtrez et servez immédiatement, avec des glaçons.

Punch

6 cl de jus d’orange

6 cl de jus d’ananas

3 cl de jus de citron

1 cl de grenadine

2 cl de sirop de suc de canne

1 tranche d’ananas

1 cerise confite

Mettez des glaçons dans un verre à orangeade.

Versez les jus de fruits frais obtenus idéalement avec l’extracteur de jus, ajoutez la grenadine et le sirop de sucre de canne dans le shaker.

Vous décorez avec la tranche d’ananas et la cerise.

Rajoutez un peu de rhum (pour un vrai punch).

 

Pleins d’autres astuces et recettes sur demande, n’hésitez pas, avec plaisir…

Bonne dégustation et soyons les acteurs de notre santé !!!

 

Morgane Gâcon, conseillère en bio-nutrition et naturopathie.

By |2018-11-19T12:45:32+00:00novembre 19th, 2018|Bionutrition et naturopathie|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment