VOTRE CORPS SUBIT LE STRESS !

//VOTRE CORPS SUBIT LE STRESS !

VOTRE CORPS SUBIT LE STRESS !

« J’en ai plein le dos ! »
« Je n’arrive pas à digérer ce qu’il m’a dit ! »
« J’ai eu peur à m’en couper le souffle ! »
Ces expressions bien connues du grand public, sont en réalité une manière imagée de traduire le stress que subit notre corps.

LE DOS

Socialement, tout le monde comprend que l’expression « j’en ai plein le dos », signifie en fait « je ne peux plus avancer ». Les douleurs lombaires et cervicales… sont signes de grand stress.
Les muscles du dos, dont le diaphragme, trahissent, en se contracturant, un stress qui s’exprime mécaniquement.

LE VENTRE

Il devient commun de dire que le ventre est notre deuxième cerveau. Il se trouve que nous avons plus de neurones dans le ventre, que dans le cerveau, ce qui laisse dubitatif ! Il n’est pas étonnant que la moindre contrariété s’exprime à ce niveau-là, par les mots du langage courant « je n’arrive pas à digérer ce qu’il m’a dit ». Le diaphragme agissant en massant continuellement votre système digestif, empêche le stress de prendre place.

LES EMOTIONS

La boule au ventre, ou la gorge serrée, sont l’expression d’un blocage diaphragmatique, dont les symptômes se traduisent par ce « souffle coupé ».

Comment cela se passe ?
– Votre diaphragme se contractant, pousse le système digestif vers le bas, horizontalise l’estomac, et tire sur le bas de vos côtes (appendice xyphoïde). Il s’ensuit une douleur, appelée « la boule au ventre ».

– Cette contraction du diaphragme entraine une sensation de « gorge nouée », que vous avez probablement déjà ressentie.

COMMENT VOUS PROTEGER DU STRESS ?

Ces trois phénomènes ne sont que la résultante d’un seul et même problème : une « hypertension » de votre diaphragme.
Il est nécessaire de travailler en amont pour ne pas être pris de cours par l’une de ces pathologies, et de consulter des spécialistes du diaphragme.

 

By |2018-09-28T08:26:51+00:00septembre 28th, 2018|Non classé|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment